Le rat :

qui est-il ?

Aucun petit mammifère ne produit autant de réactions négatives que le rat. Toutefois, il faut bien réaliser que le rat de compagnie est aussi loin du rat d’égout que le chien l’est du loup.

C’est dommage que le rat soit aussi mal perçu, car il est un animal de compagnie sans défaut, hormis sa trop courte longévité (2 ans ½ à 3 ans ½). Il se compare au chien quant à sa gentillesse, sa fidélité et sa douceur. Il connaît son nom et vient à la course quand on l’appelle. Il adore les caresses et peut rester des heures sur son propriétaire qui le câline. Il se balade dehors perché sur l’épaule de son humain et il magasine incognito dans le sac à main de celle qui veut bien l’apporter. Contrairement au hamster qui peut mordre sans préavis, il est exceptionnel que le rat morde. Il est donc le petit rongeur de compagnie par excellence pour les enfants. Chose très très importante le rat est un animal GRÉGAIRE. (Relatif au groupement des êtres vivants, des humains, à la tendance à vivre en groupe).

LA FAMEUSE QUEUE

Il semble que ce soit principalement la queue qui rebute les gens. Mais cet appendice est très utile, il lui sert à maintenir son équilibre et à contrôler la chaleur de son corps. Elle est recouverte de petites écailles dermiques, et n’est pas rugueuse du tout. Si malgré tout il vous est impossible de passer au delà de cette  phobie, sachez qu’il existe une variété de rats sans queue : le rat manx.

LE CHOIX

Quand vient le temps de choisir un rat, ce ne sont pas les choix qui manquent. Il n’y a pas que le rat blanc associé aux laboratoires ou le rat agouti rappelant le rat sauvage. Une multitude couleur de pelage existe (noir, lilas, beige, gris, etc.) et certaines caractéristiques physiques sont apparues à la suite de mutations :

  • Rat dUmbo : oreilles basses sur la tête, arrondies et plus larges;

  • Rat nu;

  • Rat au pelage frisé;

  • Rat mi-nu, mi-frisé.

Les rats sont très sociables et sont plus heureux en présence d’un ou de plusieurs de leurs congénères. Les femelles vivent bien ensemble ainsi que les mâles. Cependant, il peut survenir des chamailleries chez ces derniers (surtout s’ils ne sont pas castrés) et des morsures sont possibles. Une cage surpeuplée ou des individus incompatibles prédisposent à la situation. Un mâle est très heureux en présence d’une femelle, mais il faut alors penser à la castration!

ratt.jpg

La cage se doit d’être très vaste et avoir plus d'un étage. Quand le territoire est grand, qu’il y a plusieurs cachettes et plus d’un bol de nourriture et d’eau, l’harmonie dans le groupe de rats (surtout si ce sont des mâles) est bien meilleure.

Voici Olaf qui globule, il s'agit de contentement, les yeux du rat semblent sortir de leurs orbites, et il peut émettre un "creucreutement" ici de plaisir vu qu'il globule également. merci à Heidi Blanc